A LA RECHERCHE DU COFFRE PERDU

 

A LA RECHERCHE DU COFFRE PERDU




(Début de la chasse 1 septembre 2022) 


Nous y sommes, l’évêque Jean de Pontoise né dans le  Val d’Oise a perdu un mystérieux coffre à la fin du XIIl siècle.

Un coffre d’une valeur sentimentale inestimable pour la famille de l’évêque.

Ce coffre a été retrouvé ( par une personne inconnue) puis caché. Le secret  a été gardé durant les générations qui se sont succédées.

Aujourd’hui un étrange informateur a décidé de mettre fin à cette légende en révélant l’endroit où se trouve le coffre.

                                                                            Seules certitudes communiquées :

-Le coffre se trouve dans le Val d’Oise.

-On peut trouver l’emplacement du coffre depuis chez soi.

-Il faudra juste se déplacer pour le récupérer.


Il a révélé son emplacement exact à travers des écrits fraichement concoctés.

La famille de Jean de Pontoise offre une récompense à quiconque leur rapportera ce joyau familial.

La seule question qui subsiste actuellement est :

Qui sera le 1er à retrouver le coffre de l’évêque.

Pour se faire, chaque chasseur voulant vivre l’aventure aura en sa possession 10 manuscrits qu’il devra déchiffrer afin de localiser et de récupérer le graal.

Chaque chasseur pourra avoir le format de ces manuscrits comme il le souhaite ( mail, WhatsApp, format photo, PDF)

Logique, réflexion, persévérance et perspicacité seront les mots d’ordre.

Les inscriptions se font sur WhatsApp +33778027611 ou je peux échanger avec vous pour toutes informations complémentaires.

Un payement de 20 euros sera demandé à chaque participant, par Paylib, PayPal, ou en main propre.

Vous serez tous au courant du nombre de participants le jour du lancement de la chasse.

Il y aura un groupe WhatsApp commun qui sera créé et tous les chasseurs répertoriés.

60% de la somme récoltée par les inscriptions sera reversée au gagnant.

La chasse aura un gagnant à coup sûr !

Le mystérieux informateur donnera des indices supplémentaires si les chasseurs peinent à trouver les solutions. (Avec l’accord de tous les participants bien évidement pour ne pas léser ceux qui auront pu résoudre certains points).

Commentaires